Nepal Mountain Mobile hospital

Découvrez nos dernières actualités

Le Népal face au coronavirus

A l’heure où les pays du Sud de l’Europe lèvent très progressivement le confinement, le Népal doit faire face à une montée du coronavirus au sein de sa population. « La courbe » y est encore ascendante et le « pic » de celle-ci non atteint…

En effet, les premières personnes diagnostiquées positives au covid-19 étaient des travailleurs népalais à l’étranger (principalement dans les pays du golfe) et rentrés au pays fin mars-début avril. Ces personnes ont été mises immédiatement  en quarantaine, soit dans des bâtiments qui ont été prévus à cet effet, soit chez eux dans les villages. A ce jour, le Népal compte un peu plus de 500 patients testés positifs au coronavirus et 3 décès, mais ce nombre est très certainement sous-évalué vu le peu de patients testés et la difficulté d’accès aux villages.

Le Népal est en « lockdown » strict depuis le 24 mars. Tout est fermé, y compris l’aéroport international. Seuls quelques avions charter ont pu atterrir en avril  et début mai pour venir reprendre les touristes étrangers encore présents au Népal à ces dates.

Vu les conditions sanitaires, le Nepal Mountain Mobile Hospital a décidé dès la fin février d’annuler les trois camps chirurgicaux de ce printemps (Khotang, Dolakha, Sankhuwasabha), prévus au mois de mars. De plus, il aurait été difficile de s’approvisionner pour certains médicaments fabriqués en Inde ; l’Inde ayant restreint l’exportation de certains médicaments.

Par contre, notre petite entreprise de confection et stérilisation de matériel à usage unique s’est mise au travail et a confectionné des milliers de masques et visières  ainsi que des blouses de protection pour le personnel médical des hôpitaux et la population.

Nous espérons pouvoir reprendre les activités de l’Hôpital Mobile dès la fin de cette année, mais ce sont bien sûr les conditions sanitaires dans le monde qui nous feront prendre la décision appropriée.

Dr Pierre SOETE